samedi 8 février 2014

origine des contes des mille et une nuits


Les Mille et une nuits : le célèbre recueil de contes


 Histoire du recueil

Les Mille et une nuits est un recueil d'origine persane. Il s’agit de la traduction arabe d’un livre persan des VIIIe et IXe siècles intitulé Un Millier de mythes.
L'ouvrage original contenait vraisemblablement des récits exemplaires destinés à l'éducation des jeunes princes.

Ces contes ont été diffusés en Europe grâce notamment à la traduction française d'Antoine Galland (1646-1715). Ce savant voyageur commença dès 1704 une traduction "adaptée" aux goûts de son époque. Il rédigea lui-même une partie des contes en s'inspirant des récits qu’il avait entendus lors de ses séjours au Proche-Orient.

Sa traduction en 12 tomes a été publiée jusqu’en 1717 et a très vite rencontré un immense succès. Les écrivains du XIXe siècle en ont fait leur livre de chevet et de nombreux illustrateurs ont contribué à développer l’image d’un Orient imaginaire.

Cette version a été suivie de nouvelles traductions en français et dans beaucoup d’autres langues, par exemple l’édition de Mardrus en 1899 qui amplifie largement l’exotisme et l’érotisme du texte.

L'histoire de Shéhérazade

Le recueil des Mille et une nuits rassemble des anecdotes et des récits autour d’un thème central : l’histoire de Shéhérazade.

Dans ce récit qui sert de cadre à tous les autres, le sultan, persuadé de la perfidie de toutes les femmes, épouse chaque jour une vierge qu'il tue au matin. Pour différer chaque nuit l’heure de sa mort, Shéhérazade, fille aînée du grand vizir, raconte pendant mille et une nuits au sultan une histoire dont la suite est reportée au lendemain. Peu à peu, Shéhérazade gagne ainsi la confiance de son mari.

Exemple très connu du procédé de "mise en abyme", ce recueil est ainsi composé de contes enchâssés : la narratrice Shéhérazade raconte l'histoire d'un personnage qui parfois va conter quelque chose à son tour.

Des contes universellement connus

Outre l'histoire de Shéhérazade, le recueil des Mille et une nuits comporte une trentaine d'histoires extrêmement variées où le merveilleux et les objets magiques occupent une place importante (Le Marchand et le Génie, Le Pêcheur et le Génie, Les Dames de Bagdad…).

Les plus connues sont les sept voyages de Sindbad le marin, l’histoire d’Ali Baba et les 40 voleurs et bien sûr celle d’Aladin et la lampe merveilleuse.

A noter : c’est Antoine Galland qui a intégré dans Les Mille et une Nuits les Aventures de Sinbad,d’Ali Baba et d'Aladin car ces récits ne faisaient pas partie des manuscrits originaux.

source : www.gralon.net

Aucun commentaire:

Publier un commentaire