jeudi 26 novembre 2015

Lettre de la Présidente Jeanne Marie BONDU



Chers amis d’antan présent,

Evoquer «Les Routes de la Soie », n’est-ce pas faire surgir dans l’imaginaire les immensités
des steppes et des déserts, les longues nuits, les files de caravanes, la senteur des épices,
les bigarrures des peuples et des langues ?
Tout l’enjeu de notre projet est bien sûr de vous emporter vers ces ailleurs de rêve, mais
aussi d’ouvrir cette page parfois méconnue de notre histoire.

Mesure-t-on bien l’importance de l’empire mongol, le plus vaste empire de tous les temps ?
Sait-on bien que derrière ces routes il y a des enjeux non seulement économiques mais
aussi politiques et religieux ? 

S’appuyant sur des universitaires de renom, notre association travaille à éclairer cette période 
complexe mais ô combien passionnante, au cours de laquelle s’est opéré un immense brassage 
de civilisations.
A l’évocation des « Routes de la Soie » un nom surgit : celui de Marco Polo, qu’en effet tout
le monde connaît.
 On connaît moins celui de Guillaume de Rubrouck, un moine franciscain originaire de Rubrouck, 
petit village flamand proche de Cassel.
L’association Guillaume de Rubrouck a accepté de conclure un partenariat avec notre
association pour mettre en relief cette présence locale en Mongolie.

De notre atelier de confection de mannequins, sont déjà sortis, pour illustrer ces routes, un
couple de chinois vendeurs de ballots de soie et de porcelaine, un jeune esclave vendeur
d’épices, un astronome arabe, des bannières thibétaines, un cavalier mongol et bien
d’autres figures emblématiques, telle celle de Marco Polo lui-même.…

La musique, elle aussi, contribuera à vous emporter vers ces lointaines contrées.
Nous avons également l’ensemble des conférenciers qui animeront le colloque, salle
Desbonnet à Templemars. 
La Mairie de cette ville a, en effet, aimablement reconduit la mise à disposition de cette salle
 à l’association.
Membres de l’association, nous travaillons tous avec ferveur, espérant vous offrir une
exposition aussi belle, aussi réussie et aussi documentée que celle qui vous a tant ravi, sur
le XVIIIe siècle.
Nos plus vifs remerciements à la Mairie de Wattignies qui nous accorde à nouveau sa
confiance pour mener à bien ce projet.

Si vous voulez apporter votre contribution à l’événement qui se prépare, le simple
renouvellement de votre cotisation, s’il n’est pas encore fait, nous rendra déjà un réel
service. Mieux : n’hésitez pas à en parler autour de vous, afin de susciter de nouvelles
adhésions.
La beauté et la culture ne paraissent peut-être pas vitales, mais notre profonde conviction
est qu’elles contribuent pourtant au mieux-être de notre monde.
La lecture de notre passé n’est-elle pas aussi un outil de meilleure compréhension de notre
monde actuel ?

Votre présidente.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire