mercredi 24 septembre 2014

Quand l'Orient s'ouvre à l'Occident

 
Aux origines : quand l’Orient s’ouvre à l’Occident 

La route de la Soie est considérée comme l’héritière de la route de jade dont les vestiges datent de 7000 ans, période où les Chinois cherchaient hors de leurs frontières le précieux jade. Cependant, historiquement, on considère que la Route de la soie fut ouverte par l’empereur Wudi au IIe siècle Av J.-C. qui voulant combattre ses ennemis les Huns envoya son général Zhangqian pour aller trouver des alliances avec les pays de l’ouest. Voyageant bien au-delà de la grande muraille, le général noua des relations avec plus d’une trentaine de royaumes dont Samarcande ou la Perse pour ne citer qu’elles. L’expédition traça ainsi un itinéraire, lequel devint par la suite une route que les marchands adoptèrent pour transporter la soie, les tissus, les épices et différentes marchandises…
Au cours de ses pérégrinations Zhangqian, découvrit une race de chevaux qui fut la cause à de nombreuses caravanes chinoises visant à se les procurer en les troquant contre d’autres marchandises. C’est ainsi que la soie chinoise, monopole d’État, commença à être échangée et que la Chine se lia pour la première fois au monde occidental.

Source : www.epicetoo.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire