mercredi 14 février 2018

le coin de Jean Claude : La Route de la Soie : une légende, des histoires



Ce que vous devez savoir  . . .  quand vous en entendrez parler !   
                        fd1
la Route de la Soie : une légende, des histoires…
Une légende récente : C’est un géographe allemand qui en 1870    a donné le nom de Seidenstrasse (route de la soie) à la piste qui part de Changan (X’ian) vers Samarkand et jusqu’au Moyen Orient.
Une vieille histoire : C’est au 2e siècle av-J-C que les Chinois prennent connaissance d’un trafic commercial jusqu’à un Empire lointain (Rome).
Un trafic très diversifié : marchands de pierres précieuses, plantes, chevaux, armes, épices, esclaves, épices , mais aussi mercenaires, religieux (bouddhistes, chrétiens, musulmans), savants, diplomates et espions… et aussi bandits de grands chemins.
Un voyage très risqué : pistes à flanc de ravins, tempêtes de sable, chaleur et froid, manque de repères ou d’eau, et bien sûr les mauvaises rencontres…
Des idées fausses :
Cette Route n’est pas une route et ne convoie pas que la Soie. C’est à tort qu’on attribue son exploration à Marco Polo qui en a cependant traversé une grande partie et surtout connu la route maritime.
 Aucun récit de voyage n’a décrit la route qui va de Chang’an à Alep .    D’autre part  les décisions impériales influencent positivement ou négativement cette liaison Est-Ouest entre des civilisations sur lesquelles nous n’avons au départ que de vagues notions.
C’est pourquoi nous vous invitons à en savoir plus sur les Empires et les Peuples et les Cités qui ont été traversés par les Routes qui ont pu permettre le commerce et les autres échanges à travers notre continent eurasiatique et en particulier au dit « Moyen-Age ».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire