jeudi 1 février 2018

Le coin de Jean Claude : Qu'est-ce qu'une caravane sur la Route de la Soie ?



Qu’est-ce qu’une caravane
 sur les pistes du grand trafic d’Orient ?

Un lieu de départ et l’espoir d’un lieu d’arrivée, comme pour un voyage en mer.
Ensuite un certain nombre de personnes, assez pour tenir tête à des brigands quand les temps sont incertains. Des commerçants bien sûr, mais également des chameliers, des palefreniers (quand ils ne sont pas tout cela à la fois), des soldats ou des mercenaires pour la protection des gens et des richesses, des interprètes, parfois des diplomates, car les caravanes servent aussi de courrier et de banque postale, parfois de mission impériale.
Il y a des chameaux bien sûr (surtout à l’Est car les dromadaires viennent d’Egypte et d’Arabie). Des chevaux pour les cavaliers armés, le transport des sacs précieux, ou pour l’échange avec la soie ou l’or…
Des esclaves aussi, prisonniers de guerre, victimes de razzias, débiteurs et autres justiciables. Des aventuriers et des esprits en quête d’une vérité ultime, qui profitent de la sécurité relative de la caravane pour se rendre en pèlerinage.
La caravane transportera des pierres précieuses, des épices, des œuvres d’art, des livres savants, philosophiques ou religieux, des documents secrets, de la monnaie, des armes…et de la soie.
Elle s’arrêtera au caravansérail où elle trouvera le repos et la sécurité, après avoir satisfait aux vérifications d’usage … et reprendra son chemin le lendemain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire