mercredi 14 février 2018

le coin de Jean Claude : les Mongols



Pour s'y retrouver avec les mongols !
La Généalogie des principaux Khans            Route de la soie et missions



 GENGIS KHAN (1167-1227)
de son nom TEMUDJIN, conquiert les steppes
d'Asie, la Chine du Nord, la Corée, le Nord de l'Inde, la Perse, l'Afghanistan . Il est le premier à
être appelé le Grand Khan.


OGODAI (1186-1227-1241) 3e fils de G.K. est le 2e Khan suprême.
D'abord Khan de Mongolie, il construit Karakorum, envahit la Chine du Nord en s'alliant aux Song du Sud, puis inverse
l'alliance. Envoie son armée en Iran*, Irak*, Russie*.
Il met Kiev à sac en 1240, envahit la Hongrie
après avoir défait une armée germano polonaise.
Après la régence menée par sa veuve, son fils aîné
GUYUK devient le 3e khan suprême de 1246 à 1248. Il ne donnera pas suite à la proposition de
conversion au christianisme proposée par Jean de Plan Carpin missionné par le pape.

DJAGATAI (1227-1255) 2e fils de G.K. est Khan de Transoxiane.
TULUI ( ) est le 4e fils de G.K. et Khan de Perse.
DJOTCHI (1183-1227) 1er fils de G.K.? est le 1er khan de
la Horde d'Or qui soumet les peuples de la Sibérie du Sud.
Sous les règnes des fils de Djotchi,
BATU Khan (1227à1255) et BERKE (1257à1266), la Horde soumettra les royaumes formant la Russie.
C'est BATU qui aura l'occasion d'envoyer vers GUYUK et MONGKA, les
Khans suprêmes, les missionnaires Plan Carpin et Guillaume de Rubrouck.
HULAGU (1218-1265) fils de DJAGATAI : envahit le Califat Abasside de Bagdad avec l'aide de son frère Mongke, khan suprême. La population est massacrée afin de dissuader toute résistance à l'avenir.
Les monuments sont vandalisés et la Grande Bibliothèque déversée dans le Tigre. Sa dynastie est désignée sous le
terme d'Houlagides ou Ilkhan.  


MONGKE ou MONGKA (-1251-1259) 4e khan suprême
fils de Tului, ordonnera la conquête de la Syrie, et mènera la
conquête du Sud-Est asiatique. C'est lui qui recevra Guillaume
de Rubrouck dans sa capitale Karakorum en Mongolie. Sa mort a pour conséquence le retour des princes mongols vers la Mongolie et l'abandon provisoire de la conquête de l'Ouest.

  KUBILAI (-1259-1294) succède à son frère Mongke . En 1271 il s'installe en Chine fondant la
dynastie des Yuan, qui durera jusqu'en 1368.
Il garde sa résidence d'été en Mongolie Shangdu (ou Xanadu pour les poètes) et installe la capitale (Khanbaluk) à Zhongdu qui deviendra Pékin. Son choix de sédentarisation à la chinoise lui vaut de l'hostilité de la part des princes mongols. Il doit se battre sur plusieurs fronts dont la Corée et le Japon. Il sera le dernier khan suprême.  Un de ses ministres, le tibétain bouddhiste Phagpa inventera une écriture de synthèse entre le chinois et le mongol. Il confiera au vénitien
Marco Polo des missions internes à la Chine, mais aussi d'explorations qui
seront relatées par ce dernier dans "le devisement du Monde".


TIMOUR Lang dit TAMERLAN (1336-1369-1405) est un Turco-Mongol
devenu émir de Transoxiane, arrivé par mariage dans la famille des Gengiskhanides. Il profite des dissensions entre royaumes turcomongols pour s'imposer à la tête de la Horde d'Or. Il envahit la Georgie, l'Arménie, l'Azerbaidjan, la Mésopotamie et la Perse, reconstituant l'Empire mongol à l'exception de la Chine des Yuan et les terres sibériennes. Ses conquêtes sont aussi sanglantes que celles de ses prédecesseurs, mais il constituera un
Empire brillant par ses réalisations dont Samarcande, sa capitale en est un exemple. Son mausolée est un joyau de l'art islamique qu'il fit édifier par les artisans de nombreux pays conquis. Son petit-fils Ulug Beg fut un
scientifique qui fit édifier un observatoire géant détruit par des fanatiques après son assassinat.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire